La police qui ne laisse rien au hasard

Mercredi, en dĂ©but d’aprĂšs-midi, l’Association facultaire Ă©tudiante de sciences politiques et de droit de l’UQAM (AFESPED) conviait la population Ă©tudiante Ă  une action tenue secrĂšte. Cette action s’est rĂ©vĂ©lĂ©e ĂȘtre le blocage de la tour de Loto-QuĂ©bec, au 500 rue Sherbrooke ouest. Une manifestation qui fut caractĂ©risĂ©e par une violence policiĂšre rapide, intense et, Ă  mon humble avis, complĂštement dĂ©mesurĂ©e. Je vous laisse vous rĂ©fĂ©rer aux diffĂ©rents sites de nouvelles pour un rĂ©cit plus dĂ©taillĂ© de l’Ă©vĂ©nement.

Voici quelques photos.

[photo format= »650″ date= »20120307″ numero= »107″ haut= »669″]

[photo format= »650″ date= »20120307″ numero= »049″ haut= »664″]

[photo format= »650″ date= »20120307″ numero= »153″ haut= »670″]

[photo format= »650″ date= »20120307″ numero= »163″ haut= »670″]

[photo format= »650″ date= »20120307″ numero= »193″ haut= »664″]

Comme Ă  l’habitude, vous retrouverez plus de photos en visitant ma banque d’images. VoilĂ  qui conclut pour cet Ă©vĂ©nement!

Laisser un commentaire