Denis Coderre surligne le 9 novembre sur le calendrier

Il est vu tant comme futur chef du Parti Lib√©ral du Canada que comme futur maire de Montr√©al. Cette derni√®re perspective lui vaut d’ailleurs souvent le surnom de Monsieur le maire. Au grand plaisir de ses concitoyen(ne)s, Denis Coderre, pr√©sentement d√©put√© f√©d√©ral de Bourassa, a annonc√© qu’il choisira. Toutefois, il fera durer le ¬ę¬†suspense¬†¬Ľ jusqu’au 9 novembre 2012 alors qu’aura lieu son traditionnel souper-spaghetti, qui aura comme particularit√© cette fois de souligner le quinzi√®me anniversaire de l’arriv√©e de M. Coderre dans son si√®ge politique.

Photo: Pierre-Luc Daoust

Le député Justin Trudeau et la candidate Noushig Eloyan sont monté(e)s sur scène pour appuyer Denis Coderre à son lancement en 2011.

Une question vient rapidement √† l’esprit: s’il choisit la mairie, ce sera avec qui? Il pourrait la briguer de fa√ßon ind√©pendante, marquant ainsi une volont√© d’apporter du changement, de l’air frais, face aux trois partis qui se partagent pr√©sentement l’H√ītel de Ville, et se tenant loin des all√©gations de corruption qui continuent de peser sur le parti du maire actuel, Union Montr√©al. Mais il pourrait aussi choisir de faire fi de ce probl√®me et tenter de prendre la t√™te du parti de G√©rald Tremblay.

Trois partis, une famille tricotée serrée

M. Coderre a une certaine proximit√© avec Union Montr√©al et avec le Parti Lib√©ral du Qu√©bec. Il n’h√©site pas √† parler de ces partis comme de la grande famille lib√©rale, une famille qui est tricott√©e serr√©e, selon lui.

Lors de son lancement de campagne √©lectorale en avril 2011, il avait re√ßu sur sc√®ne l’appui de Line Beauchamp, ancienne d√©put√©e lib√©rale provinciale de Bourassa-Sauv√©, et de Gilles Deguire, maire de l’arrondissement de Montr√©al-Nord et membre du caucus d’Union Montr√©al.

Le PLQ a aussi ses liens avec Union Montr√©al. G√©rald Tremblay lui-m√™me est un ancien d√©put√© (Outremont) et ministre lib√©ral dans les cabinets de Robert Bourassa et de Daniel Johnson (fils). Michel Bissonnet, maire d’arrondissement de Saint-L√©onard, fut d√©put√© lib√©ral de 1981 √† 2008 dans Jeanne-Mance puis dans Jeanne-Mance-Viger, en plus d’avoir occup√© le poste de pr√©sident de l’Assembl√©e Nationale. Gilles Deguire fut, avant d’√™tre √©lu maire d’arrondissement, attach√© politique de Line Beauchamp. Du c√īt√© des jeunes, l’actuelle pr√©sidente de la Commission jeunesse du PLQ et candidate dans Rosemont, Madwa-Nika Phanord-Cadet, fut pr√©sidente de la Commission des jeunes d’Union Montr√©al.

Se pourrait-il qu’on ait √©ventuellement droit √† un combat politique et m√©diatique entre M. Coderre et M. Tremblay? Pas n√©cessairement. G√©rald Tremblay, qui aura 70 ans le 20 septembre prochain, n’a toujours pas annonc√© s’il sera candidat √† sa propre succession en novembre 2013. La commission Charbonneau, qui reprend ses travaux cet automne, risque d’√©corcher son parti et lui nuire fortement, alors qu’il a perdu beaucoup de plumes d√©j√† dans les quartiers centraux de la ville en 2009.

D’une part, Denis Coderre ne voudra probablement pas affronter ceux et celles qu’il appuie et de qui il a l’appui. D’autre part, Union Montr√©al pourrait vouloir profiter de son √©ventuelle arriv√©e sur la sc√®ne municipale pour se montrer sous un visage rafraichi aux prochaines √©lections municipales. Voil√† qui rend fort improbable une candidature municipale ind√©pendante.

Reste maintenant √† voir ce qu’il en est du c√īt√© f√©d√©ral. Une histoire √† suivre.

Laisser un commentaire