Coup d’oeil sur le conseil d’arrondissement

Ce soir, le conseil d’arrondissement conviait les citoyens et citoyennes de Montr√©al-Nord √† deux s√©ances, soit une extraordinaire suivie d’une ordinaire. Le Presse-Gert

La s√©ance ordinaire fut de courte dur√©e. En incluant la p√©riode de questions, elle n’occupa pas plus de quarante minutes. La totalit√© des propositions √† l’ordre du jour fut adopt√© sans d√©bat ni discussion entre le maire Gilles Deguire et les quatre conseiller et conseill√®res.rude √©tait pr√©sent √† cette seconde r√©union.

Photo: Pierre-Luc Daoust

L’inscription indiquant l’entr√©e de la salle du conseil de l’arrondissement de Montr√©al-Nord, rue H√©bert

Une distribution de subventions fut le premier point apr√®s les sujets d’ouverture. Ainsi, Hockey mineur Montr√©al-Nord s’est vu accorder un total de 17 500$ pour ses niveaux Junior AAA et Midget AAA pour chacune des deux saisons √† venir, en plus de voir √™tre approuv√©es des conventions sur l’utilisation de l’ar√©na Garon qui co√Ľtera 16 500$ durant cette m√™me p√©riode. Chez les plus vieux, dix-neuf clubs de l’√Ęge d’or se partageront 8 100$. Cinq organismes de loisirs toucheront en tout 3 350$ et deux groupes de scouts toucheront 650$. Du reste, le Festival Italiano et Ordine Figlia d’Italia recevront respectivement 500$ et 150$ depuis le budget discr√©tionnaire des √©lu(e)s tandis que le Cercle des Fermi√®res de Montr√©al-Nord b√©n√©ficiera d’un soutien de 400$.

La Maison culturelle et communautaire a vu sa programmation culturelle pour sa prochaine saison hiver et printemps approuv√©e. La Maison Brignon-dit-Lapierre, quant √† elle, s’est vue accorder un ajout √† sa programmation culturelle pour cet automne. Les deux √©tablissements recevront en tout un peu moins de 18 000$ √† ces fins.

Outre le d√©p√īt de quelques documents et l’accr√©ditation d’organismes, le point touchant l’administration et les finances fut le premier dans lequel les membres du conseil et la secr√©taire ont momentan√©ment cess√© de presque lire l’ordre du jour en n’en levant √† peu pr√®s jamais la t√™te. En effet, une proposition visant √† devancer d’une journ√©e la s√©ance pr√©vue le 13 novembre fut suivie d’explications du maire √† l’endroit du public, l’√©lu expliquant qu’un conflit d’horaire s’√©tait pr√©sent√© avec le d√©p√īt du budget au conseil municipal. S’en suivirent quelques d√©rogations aux r√®glements sur l’urbanisme, des embauches et des nominations.

La soir√©e se conclut par une p√©riode de questions du public. Un premier intervenant, M. Langevin, interrogea les √©lus et cadres pr√©sents sur l’exemption de taxes dont b√©n√©ficie une √©glise. Un second, M. Georges, r√©clama des explications sur des travaux de r√©novation non-termin√©s √† la biblioth√®que Charleroi. On lui r√©pondit que les d√©lais pr√©vus n’√©taient pas encore expir√©s bien que l’√©ch√©ancier, pr√©sentement suivi, pourrait √™tre d√©pass√© sans toutefois entrainer de d√©passement de co√Ľt. L’intervenant affirma ne pas vraiment comprendre, ce √† quoi M. Deguire r√©pondit que c’√©tait parfait qu’il ne comprenne pas, que c’√©tait l’explication donn√©e, et ce dernier le poussa vers sa question suivante. M. Georges r√©clama alors une enqu√™te publique ind√©pendante sur les arrestations men√©es par la police lors des manifestations printani√®res. Enfin, trois jeunes qui travaillent gr√Ęce aux investissements en propret√© sont venus remercier M. Deguire pour cette contribution financi√®re, lui demandant de reconduire l’exp√©rience l’√©t√© prochain. Une requ√™te √† laquelle le maire a acquiesc√© apr√®s les avoir remerci√© pour leur travail.

Laisser un commentaire