Claude Robinson en appelera du jugement

Je viens d’apprendre que Claude Robinson a l’intention de pr√©senter une demande d’appel devant la Cour supr√™me pour le jugement rendu par la Cour d’appel le 20 juillet dernier. Ce jugement confirmait le plagiat mais coupait de moiti√© les dommages que Cinar et compagnie devait payer… abaissant ainsi la facture en de√ß√† des honoraires et frais de M. Robinson.

Je ne vous ferai pas un long texte l√†-dessus, je vous r√©f√®re plut√īt au texte que Radio-Canada vient de mettre en ligne. J’en rel√®verai toutefois quelques citations:

¬ę On dit que pendant 16 ans j’ai eu raison de poursuivre. J’ai dit la v√©rit√©. On confirme que c’est un plagiat et l√† on me punit. Je ne comprends pas. ¬Ľ ‚ÄĒ Claude Robinson

L’auteur plagi√© reproche par ailleurs aux juges d’avoir eu de la sympathie pour ceux qu’il poursuit, puisqu’ils soulignent √† la page 62 du jugement le travail consid√©rable fourni par Cinar et ses associ√©s dans l’√©laboration de l’oeuvre plagi√©e.

M√™me si c’est un suicide financier, Claude Robinson veut aller jusqu’au bout de son combat. Il craint que s’il ne le fait pas, la d√©cision de la Cour d’appel porte atteinte aux droits de tous les auteurs.

Ne n’ai rien d’autre √† ajouter pour le moment, si ce n’est que nos dons sont plus importants que jamais! Soutenez un artiste flou√© par Cinar et par la Cour d’appel!

Laisser un commentaire