Claude Robinson: demi-victoire

La nouvelle est sortie ce matin, je l’ai apprise presque instantanĂ©ment via David Santerre sur Twitter: la Cour d’appel a rendu son jugement dans le dossier Robinson CuriositĂ©: le verdict est maintenu, mais le montant Ă  payer Ă  l’auteur est coupĂ© de moitiĂ©.

Pour faire une longue histoire courte, Claude Robinson a prĂ©sentĂ© Ă  l’entreprise Cinar son projet Les aventures de Robinson CuriositĂ©, qui s’est fait refuser… puis plagier sous le titre Robinson SucroĂ©. Ça vous dit quelque chose? Fort possible, ça a jouĂ© Ă  Canal Famille. Dans un jugement cinglant, la Cour supĂ©rieure a condamnĂ© Cinar et quelques associĂ©s, en 2009, Ă  verser 5,2 millions de dollars Ă  M. Robinson.

Évidemment, comme pour tenter d’Ă©puiser le clan Robinson, les dĂ©fendeurs ont portĂ© le jugement en appel. Leur seul gain aura Ă©tĂ© de rĂ©duire le montant Ă  2,7 millions.

C’est une victoire mĂ©morable pour l’auteur, qui se battait depuis 15 ans contre Cinar et son armĂ©e d’avocats. D’ailleurs, cette caricature de Serge Chapleau, parue dans La Presse, parle beaucoup:

Souhaitons que l’industrie ait compris le message et que Cinar n’interjettera pas appel une seconde fois! Bravo pour votre combat, M. Robinson.

Pour plus de dĂ©tails, Caroline Touzin en parle sur Cyberpresse. Et visitez le site OpĂ©ration Claude Robinson, qui devrait sans doute ĂȘtre mis Ă  jour avec ces rĂ©cents dĂ©veloppements.

AJOUT

Au fil des informations qui circulent, je me rends compte que M. Robinson n’a peut-ĂȘtre mĂȘme pas eu de quoi payer ses avocats. Le jugement en appel maintient le million et demi de dollars prĂ©vu pour ça, mais je lis Ă  quelques endroits que les honoraires en sont plutĂŽt rendus prĂšs de trois millions de dollars. La demi-dĂ©faite serait donc trĂšs grave. Je vais essayer d’obtenir des renseignements plus prĂ©cis lĂ -dessus.

One Reply to “Claude Robinson: demi-victoire”

Laisser un commentaire