Facebook et sa clause louche #637

Puisque Facebook ne fait pas déjà assez couler d'encre au sujet de ses conditions d'utilisation versus le droit d'auteur, on a attiré mon attention vers une clause qui rend tout contenu publiquement publié utilisable librement par tout le monde et son chien.

Quand un organisme trahit votre confiance

Un photographe que je connais se trouve dans une situation malheureusement courante: une de ses photos est utilise librement par un journal, qui l'a reçu par courtoisie d'une organisation qui n'avait pas le droit de la partager.

Justice et argent, le cas Robinson

Hier, je me réjouissais du jugement de la Cour d'appel dans le dossier Robinson Sucroë. Mais c'était avant que j'apprenne le montant de la facture que les avocats de l'artiste lui présenteront.

Twitpic et le modèle d’affaires en deux essais

Il y a quelques temps a éclaré, sur le web, une petite crise au sujet du service Twitpic. Une question de droit d'auteur et de conditions d'utilisation, semble-t-il... Bof, un de plus ou de moins, tant qu'à moi! Mais examinons de plus près la controverse.

Cyberpresse et le respect des licences Creative Commons

Cyberpresse aurait-il violé une licence Creative Commons?

En me promenant sur la page d’accueil du journal en ligne, je suis tombé sur l’article «L’aéroport City Center de Toronto devient Billy Bishop», dans la section Affaires. Allez savoir pourquoi je l’ai ouvert, car le sujet ne m’intéresse pas particulièrement.

Mais sous la photo qui accompagne l’article, il y a la mention «Photo jamiegreen08, Flickr». Une petite recherche m’a rapidement mené à cette photo, intitulée «Porter» et effectivement prise par un certain jamiegreen08. La photo est protégée par une licence Creative Commons BY-NC-ND 2.0, qui interdit l’utilisation commerciale de la photographie.

Si Cyberpresse ce n’est pas du commercial… J’ai avisé le photographe via la zone de commentaires sous la photo. J’ai hâte de savoir la suite!

J’espère juste qu’il n’a pas donné son âme au diable en donnant la permission à une organisation aussi rentable que la Power Corporation d’utiliser une de ses photos gratuitement…

Mise à jour 2 [25 mars 2011]: J’ai récemment appris que non, Cyberpresse n’a pas violé la licence Creative Commons. Car même si on peut dire que Cyberpresse fait le commerce de l’information, ça demeure une utilisation éditoriale, ce qui n’est pas interdit par les licences Creative Commons non-commerciales.
Mise à jour 1: J’ajoute une capture d’écran, au cas où la photo serait retirée.