Trad et danse avec les Tireux d’Roches

Le groupe Les Tireux d'Roches était de passage aux Francofolies de Montréal 2014 mardi soir, quatre ans après leur dernière apparition sur les planches de ce festival. Du bon traditionnel originaire de la Mauricie, un public énergique, une belle soirée.

Photothérapie avec Dramatik

C'est hier soir que le rappeur nord-montréalais Dramatik, de son vrai nom Bruno Jocelyn, lançait son second album, Radiothérapie, au Théâtre Plaza sur la rue Saint-Hubert. Voici une sélection de photos issues de la prestation musicale sur scène.

Mise en Demeure: 5 ans de brasse-camarade

Le groupe Mise en Demeure, connu surtout dans le milieu du militantisme étudiant (et de ses ancien(ne)s), prenait place sur scène hier soir aux Katacombes pour souligner son cinquième anniversaire, survenu le 14 décembre dernier.

À quoi ON joue? ON joue de la guitare!

Second billet d'une série de trois sur le lancement de la campagne d'Option Nationale mercredi dernier au Club Soda. Cette fois, on parle des musiciens Ariel et Alex Nevsky ainsi que de l'animation de la soirée.

Samouraïs et racaille devant L.O.C.O. L.O.C.A.S.S.

Je suis allé voir hier soir le spectacle de Loco Locass sur la Place des festivals, dans le cadre des Francofolies. J'ai apporté mon appareil-photo, tout en me doutant qu'il y aurait bien trop de monde à mon arrivée pour que je puisse me trouver un bon angle de vue.

Photos de Mise en Demeure ou on casse tout!

Après la manifestation, les spectacles. La CLASSE conviait hier soir la population à deux spectacles en solidarité avec la cause étudiante. J'ai choisi le Show des pas d'CLASSE, au National, qui fut ponctué par la très attendue performance de Mise en Demeure.

Danser dans les détours

Le 29 septembre dernier, le duo d'humoristes les Justiciers Masqués ouvraient au public leur nouveau club, le Détour Club Urbain. J'y suis allé pour prendre quelques images.

Paul Cargnello dans ma lentille

Hier soir, le chanteur Paul Cargnello était en visite aux Francofolies, accompagné de ses quatre musiciens. La nuit n'était pas encore installée que le chanteur «franglophone», comme il aime se qualifier, faisait vibrer le public qui a trippé du début à la fin.