Saint-Rémi: le crayon a approuvé le maillet

Saint-Rémi, 3 novembre 2013. À l'instar du reste du Québec, la ville est en élection. Le climat y est toutefois particulier: le maire sortant, Michel Lavoie, sollicite un septième mandat malgré la suspension lui ayant été infligée par la Cour supérieure en raison d'accusations criminelles pesant contre lui. Une ambition à laquelle ses concitoyen(ne)s se sont opposé(e)s en élisant plutôt Sylvie Gagnon-Breton. Suite à cet appui électoral au jugement rendu en août, revenons sur le combat perdu par M. Lavoie pour faire invalider cette nouvelle loi permettant la suspension d'un(e) élu(e).

Montréal-Nord choisit la continuité

C'est sans aucune surprise que Denis Coderre, en plus d'avoir remporté le fauteuil de maire de la ville, a raflé la totalité des sièges de Montréal-Nord. À l'exception de Clémentina Teti-Tomassi, toute l'équipe sortante, anciennement membre d'Union Montréal, était de retour sous la bannière de l'ex-député fédéral.

Changer de parti durant la campagne électorale?

Alors que la campagne électorale montréalaise est passablement avancée, du mouvement a eu lieu récemment dans les rangs de Mélanie Joly, candidate à la mairie de Montréal. Tout d'abord, il y a eu le cas de Bibiane Bovet, ex-escorte dont les pratiques dans le monde de la finance sont en apparence assez douteuses. Puis, plus récemment, deux candidats indépendants ont donné leur appui à la jeune avocate.

Aperçu du bulletin de vote nord-montréalais

C’est à 16h30 hier après-midi que prenait fin la période de mise en candidature pour le scrutin montréalais du 3 novembre prochain. À Montréal-Nord, la plupart des candidats et candidates ont remis leurs documents cette semaine, alors qu’au tout début de celle-ci, seules les troupes de Marcel Côté figuraient sur le site d’Élection Montréal. Qui retrouvera-t-on donc à côté des cases à cocher dans notre arrondissement?

Coup d’oeil sur le conseil d’arrondissement

Ce soir, le conseil d'arrondissement conviait les citoyens et citoyennes de Montréal-Nord à deux séances, soit une extraordinaire suivie d'une ordinaire. Le Presse-Gertrude était présent à cette seconde réunion, qui fut de très courte durée.

Denis Coderre surligne le 9 novembre sur le calendrier

Il est vu tant comme futur chef du Parti Libéral du Canada que comme futur maire de Montréal. Cette dernière perspective lui vaut d'ailleurs souvent le surnom de Monsieur le maire. Au grand plaisir de ses concitoyen(ne)s, Denis Coderre, présentement député fédéral de Bourassa, a annoncé qu'il choisira. Toutefois, il fera durer le "suspense" jusqu'au 9 novembre 2012 alors qu'aura lieu son traditionnel souper-spaghetti, qui aura comme particularité cette fois de souligner le quinzième anniversaire de l'arrivée de M. Coderre dans son siège politique.