Un regard citoyen sur Montréal-Nord, le droit, l'actualité et d'autres patentes à gosse de la vie

Archives pour le mot-cléPolitique fédérale

Triomphe pour Dubourg, triomphe pour Trudeau

Sans titrePublié le 26 novembre 2013 sous Actualité, Montréal-Nord
Mots-clés: , , , , , , , ,
Aucun commentaire. Débutez la discussion!

Pari gagné pour Emmanuel Dubourg. Après avoir quitté son poste de député de Viau à l'Assemblée nationale moins d'un an après sa réélection et affronté la controverse liée à sa prime de départ, M. Dubourg succède à Denis Coderre et occupe désormais le siège de député fédéral de Bourassa.
Lire la suite

Un gratteux de guitare cornu comme député?Entrevue avec Serge Lavoie, candidat du Parti Rhinocéros dans Bourassa

SergeLavoie_PLD_20131110_004.1000Publié le 17 novembre 2013 sous Actualité, Entrevues, Montréal-Nord
Mots-clés: , , ,
Aucun commentaire. Débutez la discussion!

"(...) toute les rats qui étaient en haut dans… les gratteux de guitares, c’toute des osties de carrés rouges là, toute des artistes, astie de, de, en tout cas, des mangeux de marde (...)"

Vous souvenez-vous de ces propos? Bien sûr, il s'agit de ceux de la policière Stéfanie Trudeau, alias le matricule 728, le soir de l'arrestation musclée de quatre personnes, dont trois musiciens, sur l'avenue Papineau en octobre 2012. Parmi ces derniers se trouvait Serge Lavoie, surnommé Serge 2-8, qui porte aujourd'hui le drapeau du Parti Rhinocéros pour l'élection partielle dans Bourassa. Je l'ai rencontré à la Casa Obscura, l'atelier artistique où a eu lieu la violente intervention policière. C'est en compagnie des deux autres artistes arrêtés il y a un an, Rudi Ochietti et Simon Pagé, ainsi que Jean-Patrick Berthiaume, son agent officiel, que M. Lavoie a répondu à mes questions.
Lire la suite

Bourassa: le Bloc entre dans la danse

Sans titrePublié le 24 octobre 2013 sous Actualité, Montréal-Nord
Mots-clés: , , ,
Aucun commentaire. Débutez la discussion!

Alors que les verts, les néo-démocrates et les libéraux sont en campagne depuis belle lurette pour tenter de succéder à Denis Coderre, le Bloc Québécois a présenté cette semaine son candidat, Daniel Duranleau. Le parti inaugurait d'ailleurs hier soir son local électoral.
Lire la suite

Stéphane Moraille, nouveau visage du NPD dans Bourassa

Stéphane MorallePublié le 26 septembre 2013 sous Actualité, Montréal-Nord
Mots-clés: , , , ,
Aucun commentaire. Débutez la discussion!

L'avocate et chanteuse Stéphane Moraille fut proclamée championne du Nouveau Parti Démocratique (NPD) dans Bourassa. Après plusieurs semaines de course, les membres nord-montréalais du parti l'ont choisie comme héritière de la lourde quête de ravir la circonscription aux Libéraux lors d'une élection partielle à venir.
Lire la suite

100 000$ plus tard dans Bourassa

Publié le 15 août 2013 sous Actualité, Droit, Montréal-Nord
Mots-clés: , , , ,
Un commentaire. Ajoutez le vôtre!

Les primes de départ des députés font à nouveau jaser. Emmanuel Dubourg, désormais ex-député de Viau à l'Assemblée nationale et en voie d'être candidat libéral dans Bourassa, a annoncé vouloir encaisser la sienne, qui sera d'environ 100 000$. Regard sur cette pratique qui tarde à être restreinte et sur l'impact de ce cas précis sur la campagne électorale partielle à venir.
Lire la suite

Denis Coderre raye un choix… mais ne confirme pas l’autre

Publié le 3 novembre 2012 sous Archives du Presse-Gertrude, Montréal-Nord
Mots-clés: , ,
Aucun commentaire. Débutez la discussion!

Mercredi, le député Denis Coderre, en compagnie de son chef intérimaire au Parti Libéral fédéral Bob Rae, a annoncé depuis Ottawa qu'il renonçait à soumettre sa candidature à la chefferie du parti. Mais il ne confirme pas faire le saut à la mairie de Montréal pour autant.
Lire la suite

Denis Coderre surligne le 9 novembre sur le calendrierIl choisira entre la chefferie libérale ou la mairie de Montréal

Publié le 19 août 2012 sous Archives du Presse-Gertrude, Montréal-Nord
Mots-clés: , , , ,
Aucun commentaire. Débutez la discussion!

Il est vu tant comme futur chef du Parti Libéral du Canada que comme futur maire de Montréal. Cette dernière perspective lui vaut d'ailleurs souvent le surnom de Monsieur le maire. Au grand plaisir de ses concitoyen(ne)s, Denis Coderre, présentement député fédéral de Bourassa, a annoncé qu'il choisira. Toutefois, il fera durer le "suspense" jusqu'au 9 novembre 2012 alors qu'aura lieu son traditionnel souper-spaghetti, qui aura comme particularité cette fois de souligner le quinzième anniversaire de l'arrivée de M. Coderre dans son siège politique.

Photo: Pierre-Luc Daoust

Le député Justin Trudeau et la candidate Noushig Eloyan sont monté(e)s sur scène pour appuyer Denis Coderre à son lancement en 2011.

Une question vient rapidement à l'esprit: s'il choisit la mairie, ce sera avec qui? Il pourrait la briguer de façon indépendante, marquant ainsi une volonté d'apporter du changement, de l'air frais, face aux trois partis qui se partagent présentement l'Hôtel de Ville, et se tenant loin des allégations de corruption qui continuent de peser sur le parti du maire actuel, Union Montréal. Mais il pourrait aussi choisir de faire fi de ce problème et tenter de prendre la tête du parti de Gérald Tremblay.

Trois partis, une famille tricotée serrée

M. Coderre a une certaine proximité avec Union Montréal et avec le Parti Libéral du Québec. Il n'hésite pas à parler de ces partis comme de la grande famille libérale, une famille qui est tricottée serrée, selon lui.

Lors de son lancement de campagne électorale en avril 2011, il avait reçu sur scène l'appui de Line Beauchamp, ancienne députée libérale provinciale de Bourassa-Sauvé, et de Gilles Deguire, maire de l'arrondissement de Montréal-Nord et membre du caucus d'Union Montréal.

Le PLQ a aussi ses liens avec Union Montréal. Gérald Tremblay lui-même est un ancien député (Outremont) et ministre libéral dans les cabinets de Robert Bourassa et de Daniel Johnson (fils). Michel Bissonnet, maire d'arrondissement de Saint-Léonard, fut député libéral de 1981 à 2008 dans Jeanne-Mance puis dans Jeanne-Mance-Viger, en plus d'avoir occupé le poste de président de l'Assemblée Nationale. Gilles Deguire fut, avant d'être élu maire d'arrondissement, attaché politique de Line Beauchamp. Du côté des jeunes, l'actuelle présidente de la Commission jeunesse du PLQ et candidate dans Rosemont, Madwa-Nika Phanord-Cadet, fut présidente de la Commission des jeunes d'Union Montréal.

Se pourrait-il qu'on ait éventuellement droit à un combat politique et médiatique entre M. Coderre et M. Tremblay? Pas nécessairement. Gérald Tremblay, qui aura 70 ans le 20 septembre prochain, n'a toujours pas annoncé s'il sera candidat à sa propre succession en novembre 2013. La commission Charbonneau, qui reprend ses travaux cet automne, risque d'écorcher son parti et lui nuire fortement, alors qu'il a perdu beaucoup de plumes déjà dans les quartiers centraux de la ville en 2009.

D'une part, Denis Coderre ne voudra probablement pas affronter ceux et celles qu'il appuie et de qui il a l'appui. D'autre part, Union Montréal pourrait vouloir profiter de son éventuelle arrivée sur la scène municipale pour se montrer sous un visage rafraichi aux prochaines élections municipales. Voilà qui rend fort improbable une candidature municipale indépendante.

Reste maintenant à voir ce qu'il en est du côté fédéral. Une histoire à suivre.