La barbe, la sagesse, la colère

Voici une photo que j'avais oubliée dans le fouillis de mes disques durs. Printemps érable, soir de manifestation. Le temps d'un léger affrontement entre police et manifestants, un nuage de vapeur se forme. Puis, comme un personnage étrange dans un rêve, cet homme sort du nuage. Manifestant vénérable ou homme âgé confus?

Contraste des soirs

Deux soirs consécutifs, seulement 24 heures entre chacun, mais deux ambiances complètement différentes. Alors que, vendredi soir, le superbe coucher de soleil était immortalisé par plusieurs sur les réseaux sociaux, samedi soir, c'était plutôt le désert, la mort, l'ennui, merci la pluie.

Les manifestants faits en chocolat

Une manifestation de soir c'est bien, mais deux c'est mieux! Une semaine après la manifestation de 5000 personnes du 5 mars, c'est sous la pluie que se sont rassemblées à nouveau les gens venus participer à une marche nocturne. Le nombre contrastait toutefois énormément avec le 5 mars: environ 200 personnes.

Montréal en quête de son asphalte

Pour un photographe impliqué dans un journal web qui couvre l'actualité juridique, une tempête de neige est une bénédiction, ces temps-ci. Puisque le déneigement finira bientôt sous les phares de la commission Charbonneau, je prépare le terrain en faisant la chasse aux souffleuses. Voici ma première pelletée sur le sujet.

Colère 24h contre le matricule 728

Vendredi soir, entre 100 et 200 personnes se sont rassemblées au parc Émilie-Gamelin pour une manifestation nocturne. Actualité récente oblige, c'est la constable du SPVM au matricule 728 qui était l'objet de la marche, durant laquelle son congédiement et une enquête publique sur le comportement des forces policières furent réclamés.

Politisés de jour comme de nuit

Pour souligner plusieurs nouvelles entrées en grève d'associations étudiantes aujourd'hui, le Conseil régional de l'ASSÉ à Montréal conviait la population étudiante à une manifestation dont le point de départ était au parc Émilie-Gamelin. Le rassemblement ayant eu lieu à 16 heures, ça sentait la manifestation de soir!