Bombardier: la colère continue son envol

Les hausses salariales chez Bombardier continuent de faire rager les gens. Une semaine après le rassemblement organisé rapidement devant les bureaux montréalais de l'entreprise, des militantes et militants ont récidivé, mais cette fois en faisant suivre le rassemblement d'une marche jusqu'au bureau du Premier ministre Philippe Couillard.

Il y a 3 ans: la mémoire à l’index

Il y a trois ans rageait une campagne électorale au Québec. Alors qu'elle tirait à sa fin, le 4 avril 2014, celui qui allait devenir Premier ministre convoquait les médias au Parc-nature de l'Île-de-la-Visitation. Mais ceux-ci ne furent pas les seuls à répondre à l'appel...

Islamophobes et antiracistes se rencontrent à Concordia

Alors que débutait aujourd'hui une fin de semaine d'ateliers sur l'extrême-droite à l'Université Concordia, les participantes et participants eurent droit en début de matinée à une période d'échauffements sur les pavés. En effet, un face-à-face entre le groupe islamophobe Canadian Coalition of Concerned Citizens (CCCC) et les militantes et militants antiracistes anima les rues entourant les pavillons Henry F. Hall et EV.

15$ de l’heure réclamés

Alors que la mobilisation se poursuit pour un salaire minimum de 15$ de l'heure, une manifestation a rassemblé entre 1000 et 2000 personnes aujourd'hui au travers des quartiers Villeray, La Petite-Patrie et Parc-Extension.

La brutalité policière au banc des accusés… sans répression

C’était la stupéfaction dans le visage des manifestantes et manifestants qui ont fait acte de présence jusqu’à la fin de la manifestation contre la brutalité policière d’hier soir. Certaines personnes exprimaient une incompréhension, d’autres même du déni. Il faut dire que le nombre d’arrestations a atteint une hauteur sans précédent pour cet événement annuel: zéro.

La FAE manifeste dans Hochelag’

Une des rares centrales syndicales à ne s'être toujours pas entendue avec le gouvernement, la FAE, a pris la rue dans Hochelaga-Maisonneuve hier. Entre 800 et 1000 personnes prirent part à la manifestation.

Hummus Sabra: l’épicier Métro interpellé

Le poids politique du hummus est-il moins chiche qu’il n’y paraît? Des militant(e)s pour les droits du peuple palestinien croient que oui et en ont même fait hier l’objet d’un rassemblement devant un supermarché Métro dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve. Le produit en cause : le hummus de marque Sabra.