Un regard citoyen sur Montréal-Nord, le droit, l'actualité et d'autres patentes à gosse de la vie

Coup d’oeil sur le conseil d’arrondissement

Publié le 11 septembre 2012 à 23:18
Publié dans: Archives du Presse-Gertrude, Montréal-Nord
Mots-clés: , ,

Ce soir, le conseil d'arrondissement conviait les citoyens et citoyennes de Montréal-Nord à deux séances, soit une extraordinaire suivie d'une ordinaire. Le Presse-Gert

La séance ordinaire fut de courte durée. En incluant la période de questions, elle n'occupa pas plus de quarante minutes. La totalité des propositions à l'ordre du jour fut adopté sans débat ni discussion entre le maire Gilles Deguire et les quatre conseiller et conseillères.rude était présent à cette seconde réunion.

Photo: Pierre-Luc Daoust

L'inscription indiquant l'entrée de la salle du conseil de l'arrondissement de Montréal-Nord, rue Hébert

Une distribution de subventions fut le premier point après les sujets d'ouverture. Ainsi, Hockey mineur Montréal-Nord s'est vu accorder un total de 17 500$ pour ses niveaux Junior AAA et Midget AAA pour chacune des deux saisons à venir, en plus de voir être approuvées des conventions sur l'utilisation de l'aréna Garon qui coûtera 16 500$ durant cette même période. Chez les plus vieux, dix-neuf clubs de l'âge d'or se partageront 8 100$. Cinq organismes de loisirs toucheront en tout 3 350$ et deux groupes de scouts toucheront 650$. Du reste, le Festival Italiano et Ordine Figlia d'Italia recevront respectivement 500$ et 150$ depuis le budget discrétionnaire des élu(e)s tandis que le Cercle des Fermières de Montréal-Nord bénéficiera d'un soutien de 400$.

La Maison culturelle et communautaire a vu sa programmation culturelle pour sa prochaine saison hiver et printemps approuvée. La Maison Brignon-dit-Lapierre, quant à elle, s'est vue accorder un ajout à sa programmation culturelle pour cet automne. Les deux établissements recevront en tout un peu moins de 18 000$ à ces fins.

Outre le dépôt de quelques documents et l'accréditation d'organismes, le point touchant l'administration et les finances fut le premier dans lequel les membres du conseil et la secrétaire ont momentanément cessé de presque lire l'ordre du jour en n'en levant à peu près jamais la tête. En effet, une proposition visant à devancer d'une journée la séance prévue le 13 novembre fut suivie d'explications du maire à l'endroit du public, l'élu expliquant qu'un conflit d'horaire s'était présenté avec le dépôt du budget au conseil municipal. S'en suivirent quelques dérogations aux règlements sur l'urbanisme, des embauches et des nominations.

La soirée se conclut par une période de questions du public. Un premier intervenant, M. Langevin, interrogea les élus et cadres présents sur l'exemption de taxes dont bénéficie une église. Un second, M. Georges, réclama des explications sur des travaux de rénovation non-terminés à la bibliothèque Charleroi. On lui répondit que les délais prévus n'étaient pas encore expirés bien que l'échéancier, présentement suivi, pourrait être dépassé sans toutefois entrainer de dépassement de coût. L'intervenant affirma ne pas vraiment comprendre, ce à quoi M. Deguire répondit que c'était parfait qu'il ne comprenne pas, que c'était l'explication donnée, et ce dernier le poussa vers sa question suivante. M. Georges réclama alors une enquête publique indépendante sur les arrestations menées par la police lors des manifestations printanières. Enfin, trois jeunes qui travaillent grâce aux investissements en propreté sont venus remercier M. Deguire pour cette contribution financière, lui demandant de reconduire l'expérience l'été prochain. Une requête à laquelle le maire a acquiescé après les avoir remercié pour leur travail.

Laisser un commentaire