Un regard citoyen sur Montréal-Nord, le droit, l'actualité et d'autres patentes à gosse de la vie

Fin hâtive de mon voyage

Publié le 17 juin 2008 à 22:13
Publié dans: Zone P-L 2004-2009
Mots-clés:

Avis: Vous lisez un texte qui fut publié sur l'ancienne Zone P-L il y a plusieurs années. À l'époque, j'avais «une opinion sur tout et un impact sur rien», comme dirait Marc Labrèche. En me relisant, je trouve moi-même que mes argumentaires et opinions pouvaient parfois être douteux. Ne vous sentez donc pas mal de partager cette perception, au besoin. ;-)

Vous savez, dans la vie, on n'est pas toujours chanceux. Vous n'aurez malheureusement pas droit aux photos de mon voyage dans Charlevoix. La raison est que le voyage a avorté dès la première journée. Plusieurs problèmes mécaniques se manifestaient, ce qui me stressait au lieu que de me donner le plaisir du vélo. Je me suis donc rendu jusqu'à Berthierville, où j'ai passé la nuit, pour revenir à Montréal le lendemain.

De plus, la mauvaise répartition du poids sur le vélo faisait en sorte que ce dernier ne ratait pas une occasion d'essayer de me jeter par terre. Rassurez-vous, la seule fois où il a failli réussir était au retour, sur le pont Le Gardeur, alors que le vent était plutôt fort (ce qui m'a convaincu de traverser le pont à pied). Un petit conseil: n'accrochez jamais de sacoches de vélo sur les côtés d'une caisse de lait. Vous retirer la caisse pour accrocher les sacoches sur le porte-bagages, ou vous sacrifiez les sacoches. Plus il y a de poids en haut, moins vous serez stable sur la route. Si, comme moi, vous avez beaucoup de bagages à transporter, préférez une remorque.

Bref, on se reprendra. Les baleines seront sans doute encore là. ^^

Les commentaires sont fermés.